SENTEURS ET SENTEURS DE VIN. MAIS QUE NOUS DISENT LES SOMMELIERS ?

SENTEURS ET SENTEURS DE VIN. MAIS QUE NOUS DISENT LES SOMMELIERS ?

Chaque vin porte une grande variété de senteurs. C’est précisément pour cette raison que les parfums sont l’un des éléments d’évaluation les plus importants dans l’analyse d’un flacon, car ils fournissent plusieurs indications importantes : l’une avant tout, la combinaison avec les repas.

Restez au courant des dernières modes sur les caves a vin encastrable grâce à notre site.

Mais ce n’est pas tout. Il suffit de penser au rôle que joue l’odorat dans la vie quotidienne pour comprendre l’importance des nombreuses substances odorantes volatiles présentes dans le vin. Les senteurs anticipent le goût, nous laissant imaginer un monde, ce sont elles qui définissent un vin agréable ou non, avant et pendant la dégustation.
Aujourd’hui, nous allons découvrir quelles sont ces senteurs et comment les reconnaître.

Le geste du sommelier d’identifier les senteurs et les nuances est un geste qui fait désormais partie de notre culture : pensez par exemple à la bande dessinée historique d’Antonio Albanese, invité de l’émission “Che tempo che fa”.

On parle beaucoup de l’art du sommelier, et nous avons tous, au moins une fois dans notre vie, joué à deviner l’odeur et le goût d’un vin, mais peut-être sans trop être conscients de ce que nous percevions vraiment.

Dans cet article, nous allons comprendre le fonctionnement de cette technique, car il est important de savoir comment reconnaître un bon vin et combien il est fondamental d’en apprécier pleinement le goût.

Pour ce faire, tout d’abord, remplissons un verre de vin pour ⅓ de vin et approchons-le du nez en prenant soin de ne pas garder notre main trop près, mais sur le pied du verre, pour ne pas polluer le champ olfactif. Les sniffs ne doivent pas être plus de 3 ou 4 pour éviter de s’habituer au nez (et toujours se rappeler de laisser le nez reposer entre un sniff et l’autre).