Étapes de la prévention naturelle des parasites de jardin

Étapes de la prévention naturelle des parasites de jardin

12 étapes pour prévenir les ravageurs des jardins
Voici quelques moyens d’empêcher les parasites de s’emparer de votre jardin sans utiliser de produits chimiques.

Pour un exemple de la manière dont cela peut se faire pour une culture spécifique, voir : Cultivez les meilleurs concombres grâce à ces 12 étapes

1 : Encourager la santé des sols.

Un sol sain produit des plantes saines dotées d’un système immunitaire fort, qui sont mieux à même de lutter contre les maladies et les parasites. Les sols sains nourrissent et abritent la vie bénéfique du sol.

Les engrais naturels contribuent à la santé des sols. Les engrais à base de poisson et d’algues, utilisés une fois par mois, peuvent activer les microbes du sol.

Voir : 7 façons d’améliorer la qualité des sols

2 : Choisir des variétés résistantes.

C’est un conseil facile pour prévenir les ravageurs des jardins : Choisissez des variétés de plantes qui sont naturellement résistantes aux parasites. Les catalogues de semences répertorient les variétés qui sont connues pour leur résistance.

Par exemple, la courge tromboncino semble être plus résistante aux parasites que les autres variétés de courges d’été.

Consultez cet article pour des notes plus intéressantes sur le choix de variétés résistantes.

3 : Plantez au bon endroit.

Réservez les plantes qui ont besoin de plein soleil pour les zones en plein soleil. De même, plantez les cultures en fonction des besoins en eau. Si une culture a besoin de plus d’eau pour rester en bonne santé, faites-la pousser dans un endroit qui reste humide plus longtemps.

Les cultures peuvent tolérer des conditions moins qu’idéales pendant un certain temps, mais le stress finira par les affaiblir et elles pourront succomber aux parasites. Planter au bon endroit est une étape facile pour prévenir les ravageurs du jardin.

4 : Attirer les insectes bénéfiques.

Les insectes bénéfiques s’attaquent aux parasites, et ils viendront naturellement dans votre jardin à la recherche de nectar, de pollen et d’un abri. Encouragez-les à rester dans les parages en cultivant des fleurs qui répondent à ces besoins.

Par exemple, certaines de mes annuelles préférées sont : le calendula, la coriandre et l’alyssum doux.

Voir : 6 Fleurs à cultiver dans le jardin potager

Plantez de grandes fleurs et des plantes vivaces au bord du jardin, comme la consoude, le tournesol et l’achillée millefeuille.

Voir : Qu’est-ce que la consoude et comment la cultiver

Fournissez aux insectes bénéfiques un habitat et ils pondront leurs œufs à proximité pour faire pousser une armée. Les patrouilles d’insectes bénéfiques sont essentielles pour prévenir les ravageurs des jardins.

N°5 : Repousser les nuisibles.

Les herbes à fort parfum peuvent dissuader les parasites lorsqu’elles sont plantées parmi ou près des légumes. C’est une façon très simple de soutenir vos efforts de prévention des parasites dans les jardins.

N°6 : Faites la rotation des cultures.

La rotation des cultures confond les parasites, réduit leur concentration dans des zones spécifiques et vous aide à gérer la fertilité du sol.

Laissez deux à trois ans entre la plantation des membres d’une même famille de cultures dans une zone donnée.

Bien sûr, cela peut être difficile dans un petit jardin ou un jardin ombragé. Toutefois, si une culture est victime d’un parasite, ne la plantez pas à cet endroit pendant au moins deux ans. Ou bien plantez une culture de couverture pour permettre à cette zone de se reposer pendant une saison.

Il s’agit d’une mesure difficile à prendre pour prévenir les ravageurs du jardin, mais votre patience sera récompensée.

7 : Pratiquez la plantation intercalaire.

L’interplantation consiste à alterner des cultures, des herbes et des fleurs spécifiques pour confondre les ravageurs. Les ravageurs aiment les monocultures, c’est pourquoi les fermes industrielles sont souvent lourdement pulvérisées de pesticides. Au lieu des monocultures, alternez des rangées de légumes avec des rangées d’herbes et de fleurs qui attirent les insectes et repoussent les parasites.

La confusion des parasites est une astuce sournoise pour empêcher les parasites du jardin de trouver vos cultures. Par exemple, je plante en intercalaire les cultures de ma famille de choux avec de la coriandre, du calendula et des oignons.